Ma petite vie de heu.... bin de moi.

La dictation c'est ma passion. (unjourPE, dictateuse du monde)

13 octobre 2017

Des rien

Chère moi, cher toi

un jour, va savoir pourquoi, tu te lèves, quelle idée saugrenue, et t'es claquée comme toujours quand tu te lèves. Après ta douche de privilégiée, car utiliser de l'eau potable pour te nettoyer le trou de balle entre autre, c'est un privilège quand tant de gens crèvent par manque d'eau potable, tu chopes ton ordi et tu regardes un peu les infos.

Par pure habitude et feignasserie, tu te contentes des infos les plus lues, c'est à dire la première couche d'infos réservée aux cons et qui les concernent, et oui tu fais partie des cons, ceux qui gueulent contre l'état du monde installés confortablement dans un fauteuil en peau de vache égorgée et dépecée, avec un peu de bol, morte avant le dépeçage, mais c'est pas dit. D'ailleurs tu te dis que ce serait plutôt bien de changer de fauteuils parce que , là, bon, la vache morte et le véganisme, ça va pas trop ensemble. En même temps, t'es tiraillée par ta conscience parce que, merde, on va pas changer de fauteuils juste pour ça. Ils seraient morts encore, je dis pas, mais là, non, donc tu fais acte d'héroïsme, penses-tu pour oublier la vache, et tu restes toujours héroïquement le cul encastré dans le fauteuil.

Tu fais taire ton cerveau qui te dit qu'il y a en ce moment même des gens en train de crever sous les bombes pendant que tu te félicités intérieurement de cette sage décision de non consommation abusive. Parce que tu es de gauche quand même, une sale gauchiste comme le disent certains, qui préfère l'assistanat au mérite, bande de fainéants payés avec nos impôts ( Et tu te demandes bien pourquoi t'as cette putain d'envie de t'ouvrir les veines, sachant qu'il y a quand même carrément pire.)

Là tu penses que ce sont de gros connards avant de te souvenir que dans ta famille et parmi ton minuscule cercle d'amis et de connaissances, ils sont bien un gros quart à penser comme ça... Que tout ce qu'on  a se mérite, qu'on est arrivé à quelque chose en se défonçant à fond... C'est d'ailleurs l'avis de Manu, tu sais le p'ti jeunot qui fait Président de la république depuis mai. Je dis le pti jeunot parce qu' il a 1 an de moins que moi, mais en fait, il commence tout juste à devenir un vieux con, comme moi quoi.  

Donc t'es rien si ton but dans l'existence c'est pas : faire du pognon, devenir chef (de quoi, en s'en fout, le tout c'est d'être chef), raconter partout que tu t'es fais tout.e seul.e, alors qu'objectivement, t'es née en France, ça aide un peu, niveau éducation, t'as eu droit aux bourses ou tu as des facilités d' apprentissage ou tu as les dents qui rayent le parquet, t'as été encouragé, t'as confiance en toi, t'as de l'ambition, t'as un niveau intellectuel normal, t'as des relations dans le milieu dans lequel tu veux réussir, tu sais bien te vendre, t'es potes t 'ont prété du pognon pour démarrer, ou ton tonton Alphonse t'as fait une assurance qui t'as permis de te lancer..... Ou tout ça à la fois peut être. Mais bon tu crois que tu dois ta réussite à toi seul. C'est beau la candeur des fois. Par contre, tous ces enfoirés de gauchistes parasites là, merde quoi ! Ils n'ont qu'à être comme toi : avoir la gnaque ( et confiance en eux, et la possibilité matérielle et intellectuelle de faire, et le temps et le pognon, et le soutien et tonton Alphonse et travailler 70 h par semaine parce que genre t'as pas de grumeaux ou alors t'as une bonne femme qui gère ou une Mamie ou tata Henriette ou tu peux payer la garderie ou ils se gardent tout seuls ...). Et tu seras ton propre patron, le rêve de toute une vie. 

alors qu'entre nous, je te propose de devenir rentier tu fais quoi ? Je vais répondre pour toi : le mérite tu te le colles où je pense et tu prends la situation la plus agréable, celle oú t'es payé à glander.

Ah mais en faites t'es un sale gauchiste ! Au fait  Manu, dans ta société de gagnants, qui est ce qui ramasse les poubelles ? Attends me dis pas, je vais trouver : les "rien". Heureusement que t'as prévu des "riens" dans ton projet de société, sinon on aurait été sacrément dans la merde.

merveilleusement rédigé par unjourPE à 09:50 - scribouillages [0] - Permalien [#]

zyeute l'avis du rare lecteur de mon blog

Y veut scribouiller aussi? C'est là