Ma petite vie de heu.... bin de moi.

La dictation c'est ma passion. (unjourPE, dictateuse du monde)

15 novembre 2015

give peace a chance

Cher Dieu,

 

Je me suis souvent demandé si tu existais. A ce jour je n'ai pas de réponse. Je ne peux ni dire que je crois en toi, ni dire que je ne crois pas en toi, j'en sais rien en fait.

Parfois, je me dis que ce serait vachement bien que tu existes. On pourrait se retrouver avec tous nos proches qui sont morts, dans une autre vie, une autre dimension, un autre plan ou je ne sais quoi. Ce serait réconfortant de se dire que tu es là et que tu veilles sur nous, nous tous, les p'ti poussins et les gros connards, les p'tis lézards et les gros fachos, de se dire que t'as tracé un chemin pour nous, pour nous mener quelque part.  Que tu voudrais notre bien. Comme ça la vie aurait un sens, tu vois ?

Là, tu vois, je m'adresse à toi, mais j'ai un énorme doute quand même. Parce que soit t'existes pas et franchement le hasard est quand même hyper balèze pour avoir laissé se créer une créature aussi abjecte que l'être humain, soit t'existes et tu te fous carrément de nos mouilles.

Ou alors t'as mal assemblé les pièces détachées quand t'as monté l'humain en kit, je sais pas trop. T'avais pas la notice pour le cerveau.

Non mais sérieux, t'as vu le bordel qu'il fout l'humain ? T'as vu comme il est con ? T'as vu comme il massacre à tour de bras ses congénères, en ton nom le plus souvent, mais pas toujours. T'as vu comme on est des gros lâches ? T'as vu que "ouinouin c'est triste la guerre, mais bon c'est pas chez nous alors ça va et pi on peut rien y faire " et ah merde dis donc, ça débarque chez nous, putain ça chie dans la colle là ! 

Et tu sais ce qu'il va se passer ? Il y a une bande de gros neuneuhs qui va décréter que les méchants c'est les "eux" et que les gentils c'est les "autres". Qu'il faut donc faire la guerre à "eux", parce que c'est les "eux" qu'ont commencé ! On va se défendre contre les "eux" à coup de bombes dans la tronche. Tant pis si ça touche des "eux" pas vraiment "eux", on appellera ça du dommage collatéral, tant pis si ça énerve encore plus les "eux", z'avaient qu'à pas commencer d'abord ! Et pi on a toujours fait comme ça : les "eux" commencent, les "autres" répondent.... On voit bien que ça fonctionne super bien comme technique. D'ailleurs il n' y avait plus  eu de guerre depuis......... houlaaaaaaaaaaa..... ah bin jamais, en fait. Tellement ça fonctionne bien ce qu'on a toujours fait comme ça.

Allez, qui veut se dévouer pour être les "eux" des "autres" ?  C'est toi qui tires au sort ?

 

L'ennemi est bête : il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui !

  • Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis, Pierre Desproges, éd. Seuil, 1981, chap. Les bonnes manières à la guerre, p. 10

merveilleusement rédigé par unjourPE à 16:26 - Ma vie palpitante - scribouillages [1] - Permalien [#]

zyeute l'avis du rare lecteur de mon blog

    Joli texte.

    Scribouillé par Opaline, 15 novembre 2015 à 17:02

Y veut scribouiller aussi? C'est là