Ma petite vie de heu.... bin de moi.

La dictation c'est ma passion. (unjourPE, dictateuse du monde)

22 janvier 2015

grippe du cerveau

Cher rare lecteur de mon blog,

J'espère pour toi que tu n'as jamais eu la grippe ou une forte fièvre mais j'en doute. Je vais donc pouvoir illustrer mon propos avec. Comme quoi, des fois, la grippe c'est utile. 

Quand tu as la grippe ou une très forte fièvre, déjà ben t'es pas bien, t'as mal partout et surtout tout contact devient relativement insupportable. Genre la triple couche de T-shirt, Pull, gros gilet, te fait mal à la peau (alors que t'as déjà mal aux articulations et aux muscles ce qui est super désagréable on peut le dire). Si tu as le malheur de bouger un peu, ta manche de T-shirt bouge, ça touche ta peau, c'est douloureux. Plein.

Ben mon cerveau il marche comme ça. Tout ce qui le touche est relativement douloureux. Même un petit truc comme "Hey, unjourPE ?" Ca fait comme un bout de T-shirt pendant une grippe. Si tu dis, : "Alors Mme unjourPE, c'est inadmissible de donner une punition à chérid'amour qui n'a pas fait exprès de faire tomber sa règle métallique sur le sol 20 fois d'affilée, en vous regardant dans les yeux, s'pas d'sa faute.", ça fait comme si tu frottais avec une serviette rêche. Et si tu dis :"Mme unjourPE est nulle, je veux pas que cherid'amour soit dans sa classe parce qu'elle est folle et droguée", ça fait comme si tu frottais avec un gant de crin. Sauf que ça fait dans le cerveau. Avec réaction en chaîne : cerveau, boule gorge, noeuds ventre, sueurs froides puis chaudes puis froides puis chaudes puis......., panique, jambes qui flanchent..... Et tu peux rien y faire.

Et en plus, on t'en veut de pouvoir rien y faire. Parce qu'a priori tu es censée pouvoir y faire quelque chose. C'est sur que c'est chiant pour les autres. Mais encore plus pour toi. Parce que tu cherches pourquoi. Et tu trouves pas. Et tu peux toujours rien y faire. Et on te répète que sisisisi tu peux y faire quelque chose. Avec un peu de volonté. Alors t'essaies de trouver des parades. Qui marchent pas. Qui empirent les choses. Tu passes du gant de crin à la brosse en crin, de la brosse en crin au papier de verre.... Et tu paniques de plus en plus, parce que ça s'arrête jamais. A peine quand tu dors. Du papier de verre  à la ponceuse électrique. De la ponceuse électrique à la meuleuse. Des fois, t'as quelqu'un qui vient te filer un coup de main alors tu repasses un cran ou plusieurs en dessous. Mais ça revient toujours. Et des fois tu passes direct du T-shirt au chalumeau. Mais t'es toujours censée pouvoir y faire quelque chose. C'est parce que t'as pas de volonté et que tu aimes faire chier le monde.

Bref, tout ça pour dire, que comme la grippe, on peut pas y faire grand chose mais on peut au moins diminuer les symptômes. Encore faut-il trouver le bon médoc. Ce qui est chose faite dans mon cas. (Ouais au bout de presque 8 ans de dépression chronique seulement.) Et c'est vachement bien. Pour tout le monde mais surtout pour moi. Du coup je suis vachement contente et je peux même envoyer chier Chéri quand il me gonfle, sans avoir l'impression de me prendre un coup de ponceuse électrique. gniarknginarkgniark.

 

I love Spychiatre.

merveilleusement rédigé par unjourPE à 20:23 - Ma vie palpitante - scribouillages [7] - Permalien [#]

zyeute l'avis du rare lecteur de mon blog

    On peut savoir comment ki s'appelle le médoc?
    Ou pas

    Scribouillé par titane, 31 janvier 2015 à 15:40
  • J'aime bien ta nouvelle adresse mail. huhu.
    Le médoc, c'est un des premier béta-bloquant qui a été inventé, il empêche les pics d'adrénaline : propranolol.
    Faut faire quand même gaffe parce que ça ralentit le rythme cardiaque et ça fait baisser la tension, à la base c'est quand même sa principale fonction mais avec le temps, les toubibs se sont aperçus qu'en psy, ça marchait bien pour les hyper émotifs. Certains acteurs en prennent ponctuellement pour le trac, des étudiants en grandes écoles s'en servent comme antistress avant des exams et c'est même considéré comme un produit dopant dans les compet'.
    Donc évidemment c'est uniquement sous contrôle médical. (Me fait penser que j'ai la tension dans les chaussettes là)

    Scribouillé par unjourPE, 31 janvier 2015 à 19:04
  • Absolument hyper contente pour toi, sisi!

    Scribouillé par titane28, 03 février 2015 à 20:59
  • Roooooooo Ma zentille Titane28 ! Comment tu vas ?

    Scribouillé par unjourPE, 04 février 2015 à 07:32
  • je plussoie ces dames et je t'embrasse fort (ca faisait logntemps que zétais pas venue voir par ici) bisoux

    Scribouillé par lisou, 10 février 2015 à 22:15
  • Moi aussi je te bisouse Lisou.

    Scribouillé par unjourPE, 11 février 2015 à 07:37
  • Mais c'est génial ! Je suis très très contente pour toi ! Grosses bises

    Scribouillé par antirouille, 22 mars 2015 à 20:33

Y veut scribouiller aussi? C'est là