Ma petite vie de heu.... bin de moi.

La dictation c'est ma passion. (unjourPE, dictateuse du monde)

21 décembre 2012

Parent d'élève à Banlieue-Zone

Cher rare lecteur de mon blog, dictaté de mon coeur, je sais bien ce que tu penses et j'imagine que tu vas dire que, quand même j'ai un problème avec les parents d'élèves (en fait, je m'inscris en faux, c'est complètement pas vrai d'abord, j'ai un problème avec les "gens". Y m'énervent, "les gens"),  mais il se trouve pas plus tard que la veille de y a pas longtemps, mon petit gluon chantait avec ses petits camarades d'école. Je me suis donc rendue, comme il se doit pour une maman attentive au bien être moral de son gluon, à la cacophonie au pestacle. Manque de bol, je suis arrivée en retard et c'était déjà fini. Ouais bin ça va hein. Moi j'avais noté 16h30 alors que c'était 16h00 !

Bon, alors j'arrive à l'école, je rentre dans la cours, je croise un papa d'élève en train d'éructer à une maman d'élève que la prochaine fois que "sa sale pute de fille, elle touche à son fils, il va lui défoncer sa gueule de salope" et je ravale donc mon "pourriez-vous avoir l'obligeance de bien vouloir m'indiquer la salle où chantent les enfants, je vous prie ?" pour le moins inaproprié et décide de m'orienter seule, c'est carrément moins dangereux. Sur ce, je trouve la salle, me fait enguirlander par mon Petit Gluon et prend l'air idiot de Chien Con qui vient de se faire surprendre la truffe dans la poubelle, comme ça l'air de rien, c'est pas moi, j'ai rien fait.

Néanmoins et comme il se trouve que je ne suis pas la seule à être carrément à la bourre, maîtresse de Clis, se dit que bon, on va aller dans la classe tous ensemble et qu'on va rechanter les chansons pour les mamans qui sont arrivées en retard. Ce qui est plutôt sympa de sa part et lui évite d'avoir à trouver une activité pour la demi heure restante. 

Les grumeaux s'installent au coin regroupement (pour les ceux qui savent pas, un coin regroupement, c'est ça), les mamans aussi et la maîtresse installe son poste et lance la première chanson. Alors mon Petit Gluon, je sais pas où il était hein, mais il était pas sur Terre, ça c'est sur. Plutôt sur Saturne. Avec un autre gamin de sa classe. Quoique, l'autre gamin était peut être sur Uranus, pask'ils regardaient pas du tout au même endroit. Du coup z'ont pas chanté la première chanson. A la deuxième, Petit Gluon, après un magnifique coup de poing sur sa tête, nous a fait la grâce de redescendre un peu parmi nous, pauvres mortels, et a chanté les autres chansons en me regardant, des étoiles plein les yeux, de l'air que prennent tous les grumeaux quand leurs parents viennent les voir chanter, danser, faire un pestacle ou un magueunifique dessin en forme de "bel escargot, mais non c'est un Père Noël maman!"

Et à 17 heures, heure bénie entre toutes pour la maîtresse, les gnomes prennent leurs affaires et on commence à partir. J'en profite pour demander vite fait à maîtresse si Petit Gluon se comporte bien en classe et surtout s'il ne dit pas de gros mots paske bon je connais l'engin. Là dessus, la maman de Christophe s'interpose et me claque, que, ELLE, elle interdit à Christophe de dire des gros mots à la maison, ELLE. Genre moi, tu vois, j'ordonne à mon Petit Gluon de dire des grossièretés sans arrêt, si c'est vrai j'adore ça. C'est vrai que c'est tellement agréable quand Petit Gluon déballe à son ado de frère qu'il est "un gros pédé qui pue du fion et qu'il a qu'à aller se faire enculer, salopard de merde qui pue des couilles, j'vais t'buter". Hein, tu trouves ça sympa aussi hein ? Je le savais.

Et puis non mais franchement, il faut vraiment vraiment vraiment arrêter de faire chanter "Petit garçon" à des enfants. C'est pas possible ça. Je veux dire auditivement parlant, c'est à la limite du supportable.

merveilleusement rédigé par unjourPE à 17:34 - Ma vie palpitante - scribouillages [2] - Permalien [#]

zyeute l'avis du rare lecteur de mon blog

    ... Partie gougueler Petit garçon...
    ... Reviendue après avoir écouté Petit garçon sur ioutioube.
    Oui elle a de l'ambition la maîtresse, je n'entreprendrais pas ça même avec des grands grands. Ou alors elle est sur son premier poste d'instite, elle a entendu une jolie chanson douce mélodieuse et mignonne, et s'est dit que ça pouvait se faire. Maintenant elle saura.
    Je ne connais évidemment pas la maman de Christophe mais j'en connais des semblables, qui me rétoruent que "non c'est pas possible mon fils ne peut pas avoir fait ça [parole vulgaire, geste obscène, acte brutal] parce qu"on ne l'autorise pas à la maison" - qui pensent donc que l'interdit parental est doté d'une intrasgressabilité magique et mystique... Doit-on les laisser croire au Père Noël?

    Scribouillé par titane, 21 décembre 2012 à 19:36
  • Petit garçon est un grand classique en maternelle (et en clis j'imagine) parce qu'il y a peu de paroles et qu'elles sont simples.... mais alors la mélodie, je veux dire, c'est pas possible ! T'imagines le "tes yeux se voioioioioioilent, écoute les étoioioioioioioiles" ! C'est ignoble.

    Et pi la maman, vraiment elle m'a gonflé ! Comme si j'autorisais mon fils à dire des trucs pareils, tu sais ! Allez mon chéri, vas-y, déballe tous les gros mots que tu connais, ooooooooooh c'est bien mon amour, quel vocabulaire tu as, c'est merveilleux. Et puis depuis que tu vas à l'école à Banlieue Zone, t'en as appris encore plus, c'est super !

    Scribouillé par unjourPE, 21 décembre 2012 à 22:12

Y veut scribouiller aussi? C'est là